agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Bilan réhabilitation groupes scolaires

Dans ses discours lors des deux inaugurations, Chantal Thiriet, maire, a rappelé l’engagement de l’équipe municipale en 2014 de réaliser le programme de réhabilitation, d’isolation et d’accessibilité des deux groupes scolaires communaux échelonné sur quatre ans. Projet ambitieux, que notre sénateur Jean-Raymond Hugonet, alors maire, avait initié.

Réhabiliter :
• le groupe scolaire Édouard Herriot construit en 1962 et agrandi en 2 étapes, 1978 pour la partie élémentaire et 1990 pour la partie maternelle.

• le groupe scolaire Les Cendrières construit en 1974 et agrandi en 1988 pour la partie élémentaire.Au regard de leurs dates de construction, les 2 sites scolaires présentaient une nécessité de rénovation.

Isoler : pour réaliser des économies d’énergie,car la consommation d’énergie est l’un des postes le plus important en dépenses dans le budget de fonctionnement des com-
munes. Isoler aussi, pour le bien-être de notre planète pour contribuer aux actions relatives à notre labellisation « Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV) » reconnue par l’État.

Rendre accessible : dès 2005, une commission communale d’accessibilité a été créée nous engageant à la réalisation d’actions concrètes en faveur des personnes porteuses d’un handicap. Le plus bel exemple d’engagement est dispensé par l’association 4 pattes pour un fauteuil qui présente régulièrement aux enfants dans les écoles des actions de sensibilisation à l’acceptation de l’autre.

Un projet ambitieux comme celui-ci a un coût important, alors que les communes sont contraintes budgétairement. Cependant, depuis quelques années déjà notre marque de fabrique est la recherche tout azimuts de subventions.
Le coût global HT des 2 groupes scolaires s’élève à 3 253 330€ HT dont un reste à charge pour la commune de 1 662 284€ HT.

Les subventions se décomposent de la façon suivante :
• État, dont TEPCV : 545 060 €
• Région Ile-de-France : 423 797 €
• Département : 577 189 €
• Caisse d’allocations familiales : 45 000 €
La commune a donc été subventionnée à hauteur de 1 591 046 €, soit 49%.

Il ne faut cependant pas oublier que tout cela a été rendu possible avant tout grâce à la participation du contribuable, qui via le prélèvement de l’impôt, permet que de tels projets puissent se concrétiser. Grâce à l’implication sans limites des équipes et des personnels techniques et administratifs, ces deux inaugurations marquent le respect
des engagements pris. Un grand merci aux équipes éducatives qui œuvrent chaque jour pour apporter la connaissance aux enfants.

L’équipe municipale souhaite beaucoup de réussite aux enfants dans leurs locaux réhabilités.