agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Compte Administratif 2013

Le budget primitif accompagné des décisions modificatives sont des états de prévisions.
Il est nécessaire par la suite de recourir au compte administratif, relevé exhaustif des opérations
financières d’un exercice comptable, afin de constater comment et dans quelle mesure ces prévisions ont été concrétisées.
Retour sur le CA 2013 voté en Conseil Municipal le 22 mai dernier.

La comptabilité communale suppose l’intervention de deux instances, le Maire, et le Trésorier comptable de la commune. Deux types de comptes leur correspondent : d’une part, le compte du maire (compte administratif) et, d’autre part, celui du comptable (compte de gestion).
Le compte de gestion est réalisé par le receveur municipal qui est chargé en cours d’année d’encaisser les recettes et de payer les dépenses ordonnancées par le maire. Le compte de gestion doit parfaitement concorder avec le compte administratif, ce qui est une fois de plus le cas pour ce millésime 2013.
Le compte administratif retrace l’ensemble des mandats et des titres de recettes d’une collectivité locale. Il prend également en compte les engagements juridiques en dépenses et en recettes.

État récapitulatif des comptes administratifs 2013

Pour l’exercice 2013, la commune dégage un excédent de fonctionnement de 1 066 008 €. En reprenant les résultats de l’exercice précédent, le résultat net global de l’année sera de 1 069 045 €.
De façon à respecter un des principes fondateurs de notre gestion financière, limiter le recours à l’emprunt, ce résultat sera utilisé pour couvrir le déficit d’investissement et principalement pour le financement des investissements (projets).
Il est à noter que, conformément aux engagements pris, les dépenses réelles de fonctionnement ont diminué de 2,4%. Nous tenons à souligner spécialement l’implication nécessaire de tous et de chacun des personnels afin d’atteindre l’objectif fixé.
La baisse continue des dotations d’État est partiellement compensée par l’augmentation de la fréquentation des services dont la qualité et l’étendue sont à mettre en avant (portage de repas à domicile, multi accueil, centre de loisirs, stages culturels et sportifs…).

Décision modificative n°1 du budget communal 2014
La décision modificative n°1 du budget communal intègre la reprise des résultats des exercices antérieurs ainsi que les opérations restant à réaliser (RAR). C’est un acte d’ajustement et de report.
Conformément aux orientations budgétaires, l’excédent net global de l’exercice 2013 est affecté en totalité à la provision pour la réalisation des projets communaux. Le total de la décision modificative (hors reprise des résultats et des RAR) est de 147 417 € de dépenses supplémentaires soit 1,8% du budget 2014 et conforme à l’historique de ce type de décision.