agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

La chenille processionnaire gagne du terrain

Des colonies de chenilles processionnaires du chêne et du pin sont actuellement observées en Ile-de-France, comme chaque année à la même période.
La chenille processionnaire, larve de papillon, se déplace en file indienne. Elle est reconnaissable à son corps fortement velu, avec un ventre jaune et
des taches rouges.

L’Agence Régionale de Santé (ARS) Ile-de-France rappelle à la population d’éviter tout contact avec les chenilles, leur nid ou les zones à proximité des arbres infestés.Recommandations Les poils de la chenille se détachent très facilement lors d’un contact ou sous l’effet du vent et peuvent provoquer de
fortes réactions allergiques au niveau des yeux, des rougeurs et des démangeaisons sur la peau, ou encore des difficultés respiratoires.
Face à cette situation, l’ARS recommande des mesures de prévention simples, à la portée de tous :
• ne pas se promener ou laisser jouer les enfants sous les arbres porteurs de nid
• éviter de se frotter les yeux pendant ou au retour d’une promenade
• en cas de doute, prendre une douche et changer de vêtements
• bien laver les fruits et les légumes du jardin (les poils des chenilles peuvent s’y déposer)
• éviter de faire sécher du linge à côté des arbres infestés

En cas de réactions allergiques au niveau des yeux, de la peau ou des voies respiratoires, il est préférable de consulter son médecin traitant, notamment en
cas d’antécédents allergiques. Les chiens y sont également particulièrement sensibles. Atteints à la langue, celle-ci peut se nécroser. Il faut rincer la langue
sans la frotter et conduire l’animal chez le vétérinaire au plus vite.

Un arrêté municipal prescrivant l’élimination des chenilles processionnaires aux propriétaires ou locataires relevant leur présence vient d’être pris.