agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

La lettre de l’opposition

Contre l’autorisation d’ouverture de Carrefour Market le dimanche

Lors du Conseil Municipal du 12 décembre, la majorité municipale a voté une dérogation au repos dominical pour autoriser, dans le cadre de la loi Macron, l’ouverture du magasin Carrefour Market de Limours, 9 dimanches par an (au lieu de 5 actuellement).
Les 3 élus de Limours Ensemble ont voté contre cette dérogation en justifiant, qu’au-delà d’un positionnement strictement politique vis-à-vis de la loi Macron*, l’ouverture de ce magasin quelques dimanches supplémentaires prépare à la banalisation de cette situation qui pourrait conduire à une ouverture de plus en plus fréquente le dimanche. Les élus estiment que cette demande ne répond pas réellement à un besoin en dehors d’une possible augmentation du chiffre d’affaires de Carrefour. Le marché du dimanche matin à Limours assure un dynamisme qui s’étend à l’ensemble des commerçants du centre-ville, tels que l’épicerie ou les boulangeries et tous les commerces de bouche en général dont la fréquentation dominicale est nécessaire à leur survie.
Face à ces arguments, le Maire précise que le marché ne pâtirait pas de cette concurrence car la clientèle n’est pas la même.
Il ajoute que le Super U de Gometz, déjà ouvert le dimanche, accueille des personnes de notre territoire proche et que « tout ce qui contribue à ramener de la clientèle sur Limours est bon à prendre ». Mais justement, a-t-on besoin de 3 moyennes ou grandes surfaces ouvertes le dimanche ? (la 2ème étant le Leader Price des Arcades). On pourrait éventuellement comprendre l’ouverture de magasins spécialisés, mais pas celle d’un magasin généraliste.
Limours n’est pas au sein d’une grande métropole où les parts de marché sont suffisamment grandes pour que chacun y trouve son compte. Le contexte local ressemble plus à celui de « petites » villes de province lesquelles, suite à l’installation de supermarché en périphérie, ont vu disparaître une grande partie de leurs commerces de centre-ville. En votant cette autorisation d’ouverture dominicale du Carrefour Market, la municipalité ne contribuera-t-elle pas, en renforçant le pouvoir des grandes surfaces, à affaiblir les commerces de centre-ville et le marché ?
Cette autorisation est annuelle, nous restons prêts à poursuivre le débat avec les limouriens-iennes.

Les 3 élus de Limours Ensemble,
Olivier Jouniaux, Anne Turpin, Simone Cassette
le 2 janvier 2017

Limours Ensemble est sur Facebook