agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

La lettre de l’opposition

Budget communal 2019 = Budget de confort

Budget sans surprise voté le 28 janvier 2019 qui correspond aux orientations de l’équipe majoritaire, à savoir une gestion comptable et peu prospective.
Les principaux investissements concernent le réaménagement du quartier ouest avec la construction de logements individuels confié à NEXITY et le projet de construction du nouveau bâtiment des services techniques situé sur le futur parc d’activité intercommunal.

A ce sujet, nous prenons acte de la création de 20 % de logements sociaux selon la loi SRU, à savoir 12 logements sur 60 prévus.
En cela, notre demande permanente d’augmenter le parc de logements sociaux a été entendue en partie seulement.

Cependant, nous avons voté contre ce budget trop étriqué dans le domaine social :
-  Le budget du CCAS en baisse de 10.000 €, alors que le nombre de personnes en difficulté ne cesse d’augmenter (femmes seules, personnes âgées les plus vulnérables en augmentation) ; cette baisse limite aussi le niveau des aides proposées aux familles les plus démunies, notamment pour les colonies de vacances.
-  Le manque d’un projet significatif de constructions de logements sociaux, à l’image de ceux construits dans les années 70/80.

Malgré une nouvelle baisse de la dotation de fonctionnement imposée par l’Etat, l’ensemble « contribution de l’Etat et impôts et taxes », principales ressources du budget communal, augmente de 42.000 €, suite à la revalorisation de la valeur locative des habitations situées sur la commune.
Le déménagement de la perception laisse une opportunité pour prévoir l’emplacement de la future maison médicale d’après Mme THIRIET, mais aucun projet chiffré ne figure dans ce budget.

Au niveau de l’investissement, le virement à la section investissement de (163.593 €) est destiné uniquement à compléter pour l’année 2019 le financement de la construction des nouveaux services techniques assuré par la vente des terrains actuels à NEXITY (1,2 M€) et d’une subvention de la région (1 M€) pour un coût prévisionnel total de 2,9 M€.

Le budget alloué en travaux voirie est en baisse de 240.000 €, ce qui laisse perplexe au vue de l’état actuel de nombreux trottoirs et de portions de route, ou l’urgence de réfection n’est plus à démontrer.

Bref, au-delà des grands projets déjà lancés (quartier ouest, zone artisanale), le quotidien en termes de besoins (sociaux, voiries, projets culturels et sportifs, etc..) reste le parent pauvre de ce budget et l’équipe majoritaire n’a pas souhaité profiter du débat public pour aller à l’écoute des citoyens limouriens qui voudraient s’exprimer sur leur vie quotidienne et leurs attentes.

Les 3 élus de Limours Ensemble
Olivier Jouniaux, Anne Turpin, Simone Cassette.
Le 4 Février 2019
Limours Ensemble est sur Facebook