agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Le Plan Local d’Urbanisme

Document à la fois réglementaire et stratégique le Plan Local d’Urbanisme (PLU) exprime un véritable projet de ville et définit les enjeux majeurs pour Limours.

Introduit par la Loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) du 13 décembre 2000, le PLU se substitue au Plan d’Occupation des Sols (POS). Le PLU sert de référence à l’instruction des diverses demandes d’occupation et d’utilisation du sol : certificats d’urbanisme, permis de construire, déclarations de travaux...

Le PLU de Limours est opposable à tous depuis le 19 juillet 2004.

Le contenu du PLU


Le Plan Local d’Urbanisme comprend trois parties
 :

  • le rapport de présentation expose le diagnostic en particulier en terme urbain et analyse l’état actuel de l’environnement ;
  • le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) définit les orientations d’urbanisme à long terme et les aménagements retenus par la commune ;
  • le règlement applique concrètement les orientations du projet par des règles générales déclinées localement par zones. Les articles du règlement fixent la nature, les conditions et les possibilités maximales d’occupation et d’utilisation des sols.

Les objectifs du Plan Local d’Urbanisme

Le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) se déclinant en 7 objectifs majeurs est axé sur deux principes fondamentaux :

  • Préserver durablement les patrimoines bâtis (bâti ancien du centre ville, édifices remarquables…) et les espaces naturels et paysagers (espaces boisés existants, espaces agricoles et vallée de la Prédecelle) de la commune ;
  • Mettre en place un développement communal équilibré :

Au niveau économique, en pérennisant les emplois existants sur la commune et en dynamisant les activités existantes.

Au niveau de l’habitat, en diversifiant le parc de logements tout en maîtrisant les emplacements et l’extension des zones urbanisées au regard des évolutions démographiques à l’horizon 2015.

Au niveau géographique, en conservant l’aspect rural de la commune et en proposant des solutions visant à améliorer les circulations et les stationnements.


Ces deux lignes de conduite se déclinent en 7 grands objectifs
 :

1. La préservation des espaces naturels et paysagers et la promotion de l’image « verte » de la commune

2. Proscrire toute urbanisation au-delà des limites de la zone agglomérée et de celles des hameaux ; développer quelques opérations d’aménagement au cœur des zones urbaines

3. Mettre en place une politique d’équipements globale et réaliste

4. Requalifier les espaces et les fonctions du centre ville : état du bâti, commerces, espaces publics,…

5. Conforter le tissu économique local et préserver l’emploi

6. Élaborer un plan de déplacement local incluant les problématiques de contournements, de circulations, de liaisons douces inter-quartiers, de pistes cyclables …

7. Programmer les travaux nécessaires à l’actualisation des réseaux hydrauliques et d’assainissement