agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Le Projet d’Aménagement et de Développement Durables

L’équilibre pour le territoire.

Après la présentation des grandes étapes de la révision du Plan Local d’Urbanisme dans Limours Magazine n°100 du mois de juin 2015, la réunion publique du 2 juillet et l’exposition en mairie jusqu’au 30 octobre dernier, le Projet d’Aménagement et de Développement Durables, véritable projet politique du PLU, a été présenté et débattu en séance du Conseil Municipal le jeudi 12 novembre 2015. Nous vous en présentons ici les grandes lignes.

Ce PADD s’inscrit dans la continuité et la poursuite du projet communal initié en 2004 à l’occasion de l’approbation du PLU initial. Il vient renforcer et compléter ses orientations en prenant en compte les évolutions du contexte et du territoire ainsi
que les nouvelles dispositions des Codes de l’Urbanisme et de l’Environnement en
ce qui concerne la planification et les PLU.
Ainsi, le PADD définit les orientations et objectifs d’aménagement et d’urbanisme
retenus pour l’ensemble du territoire de la commune et notamment les orientations
générales concernant l’habitat, les transports et les déplacements, le développement
des communications numériques, l’équipement commercial, le développement
économique et les loisirs.
Le projet communal doit pouvoir concilier :
- l’aspiration constante des habitants à vivre dans un cadre de qualité marqué par un environnement naturel et rural très présent et apprécié.
- l’affirmation du rôle de pôle de centralité de la commune, identifié par le Schéma Directeur de la Région Ile-de-France (SDRIF).
Le PADD vise donc à établir des orientations basées sur un objectif majeur
et constant dans la réflexion : l’équilibre pour le territoire.
Équilibre, entre la préservation des milieux remarquables (paysagers, agricoles et forestiers) et l’affirmation d’un pôle urbain de centralité,
Équilibre, entre la préservation des ressources naturelles et la réduction des
rejets anthropiques et de l’impact carbone,
Équilibre, entre l’évolution et la maîtrise des quartiers et hameaux selon leurs caractéristiques et spécificités.
Le PADD est développé autour de 4 grands axes :
1. Une ville éco-responsable
2. Une ville à la campagne
3. Une ville vivante
4. Une ville d’avenir

➔ 1. UNE VILLE ÉCO-RESPONSABLE

Soucieuse d’une gestion environnementale et économe de son territoire
1. CONTENIR L’ÉTALEMENT URBAIN
Accompagner les évolutions au sein des tissus urbains
Limiter la consommation d’espaces agricoles, naturels et forestiers
Pérenniser les espaces agricoles au Sud de la ville
2. FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT DE LA BIODIVERSITÉ ET VEILLER AUX CONTINUITÉS ÉCOLOGIQUES
Protéger la biodiversité reconnue et dite remarquable,
Valoriser et régénérer la biodiversité « ordinaire » ou « nature dans la
ville »,
Valoriser les liens entre ces espaces et affirmer les corridors écologiques
3. AGIR CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET LIMITER LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE
Cela implique des orientations et des possibilités d’incitation à plusieurs échelles :
- à l’échelle de la commune
- à l’échelle des quartiers
- à l’échelle des constructions
4. PRÉSERVER /VALORISER LES RESSOURCES ET LIMITER LES REJETS ET DÉCHETS
Gestion de la ressource en eau et maîtrise des rejets d’eaux pluviales
Optimisation et valorisation des déchets
5. LIMITER ET INFORMER SUR LA PORTÉE DES RISQUES ET NUISANCES
Limiter l’impact des nuisances sonores diverses
Poursuivre la prévention des risques inondations et l’information sur les risques liés aux sous-sols
Contribuer à la maîtrise des pollutions de l’air
Prendre en compte les risques et dangers liés aux installations classées ou activités diverses

➔ 2. UNE VILLE À LA CAMPAGNE

Entre protection des espaces naturels/paysages remarquables et le renouvellement urbain cadré et organisé
1. MAINTENIR LA FONCTIONNALITÉ DES ESPACES AGRICOLES ET FORESTIERS
Préserver les terres agricoles et leur fonctionnalité
Protéger les espaces boisés et leurs lisières
2. PRÉSERVER ET VALORISER LES QUALITÉS PAYSAGÈRES DU TERRITOIRE LIMOURS
Préserver et affirmer le caractère de « Ville Verte »
Préserver et faire connaître les perspectives intéressantes
Préserver ou valoriser les entrées de ville
3. RENFORCER L’IDENTITE LIMOURIENNE A TRAVERS SES PATRIMOINES NATURELS ET BATIS
Mettre en valeur le patrimoine et l’identité locale

➔ 3. UNE VILLE VIVANTE

Par l’affirmation des fonctions urbaines diverses et complémentaires ainsi que par l’évolution du « Coeur de Ville » et du « Quartier Ouest »
1. ÉQUILIBRER LA PRODUCTION DE LOGEMENTS AFIN D’ASSURER LE RENOUVELLEMENT ET LE DYNAMISME DÉMOGRAPHIQUE
Garantir le « Point Mort » démographique pour le maintien d’une population à 6 500 habitants
Diversifier le parc de logements pour attirer des jeunes ménages et faciliter le renouvellement dans les logements
Assurer une évolution démographique équilibrée permettant de maintenir et renforcer la qualité des équipements et services publics locaux
2. ADAPTER LES TYPES D’OFFRES RÉSIDENTIELS ET POURSUIVRE LES ACTIONS DE DIVERSIFICATION DES LOGEMENTS
Diversifier la production de logements neufs ou réhabilités pour répondre aux besoins de différentes cibles de ménages
Favoriser les « parcours résidentiels » sur la commune
3. ORGANISER ET ACCOMPAGNER LES ÉVOLUTIONS URBAINES SELON LES SPÉCIFICITÉS DES QUARTIERS ET LES SECTEURS DE PROJETS
Le centre-ville, les secteurs d’habitat diversifiés ou mixtes, les ensembles urbains homogènes, les hameaux, les secteurs sensibles ou d’intérêts paysagers, les secteurs de projets et mutations à enjeux

➔ 4. UNE VILLE d’avenir

Pour conforter son rôle de pôle de centralité
1. MAINTENIR LE DYNAMISME DES ACTIVITÉS ET CONFORTER LE PÔLE D’EMPLOIS DE LIMOURS
Répondre aux attentes des acteurs économiques de la commune qui souhaitent développer ou diversifier leurs activités.
Ouvrir de nouvelles implantations dans des secteurs appropriés.
Restructurer et redynamiser le secteur des « Arcades » et agir en faveur du commerce de Proximité.
2. S’INSCRIRE DANS LES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT DES RÉSEAUX ET DE TRANSPORTS INTERCOMMUNAUX
Améliorer les conditions de circulation dans le coeur de ville et de
traversée de la commune
Développer les transports en lien avec les schémas et plans de déplacements urbains à l’échelle intercommunale
Renforcer les liens en transports en commun vers les grands réseaux (RER B ou RER C) dans le cadre de la compétence intercommunale
Assurer et poursuivre le développement de réseaux numériques et de technologies émergentes sur le territoire
3. ANTICIPER LES ÉVOLUTIONS ET AMÉNAGEMENTS URBAINS POSSIBLES
Anticiper des perspectives de développement à long terme, dans une démarche de réflexion et de programmation dans le temps