agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Le budget communal 2011

Un budget volontaire en terme de développement durable avec la mise en place d’un plan énergie visant à réduire la consommation énergétique communale de 15%.

Un budget solidaire traduisant résolument l’expression de la politique communale envers le tissu associatif et notamment les services à la personne.
Le budget de 2011 reflète également la décision de l’État de geler les dotations aux collectivités territoriales pour les trois prochaines années.

Le budget communal en quelques chiffres

Fonctionnement
Les recettes de l’impôt n’évoluent que par la revalorisation des bases fixées à 2% par la loi de finances 2011, les taux communaux restent inchangés depuis 2003. Les différentes dotations d’état sont « gelées » pour les trois prochaines années ce qui réduit les marges de manoeuvre financière de la commune.

Le graphique ci-dessous nous montre l’importance relative des différentes charges de fonctionnement.

La masse salariale qui représente 56% des coûts de fonctionnement reste le poste le plus important et nous continuerons d’optimiser les ressources et les compétences en fonction des besoins de chaque service. Nous lançons un plan énergie avec l’objectif de diminuer les consommations de gaz et d’électricité de 15%. Les actions seront principalement axées sur les dépenses de chauffage et d’éclairage public.

Investissement
L’emprunt inscrit est la variable d’ajustement budgétaire et inclut le reliquat d’emprunt non mobilisé en 2010.

Les travaux de voirie, dernière phase du Contrat Départemental Communal, d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et d’aménagement des abords du collège représentent plus de la moitié de nos dépenses d’investissement.

Le budget assainissement

Exploitation
Le budget assainissement a été structuré pour restaurer notre capacité d’autofinancement pour les prochaines années.


L’essentiel des recettes est assuré par le produit des taxes sur la consommation d’eau des ménages et de raccordement aux réseaux des nouvelles habitations.
Investissement

Le lancement d’un schéma directeur local dont l’étude est subventionnée à 80%, est indispensable pour obtenir les subventions sur les travaux du réseau d’assainissement communal.

Le budget 2011 reste en ligne avec la gestion rigoureuse mise en place depuis 2001, fil conducteur d’un plan financier pluriannuel.