agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Le budget communal 2015

Le budget 2015 a été adopté lors du Conseil Municipal réuni le 29 janvier dernier, sans augmentation d’impôts malgré la baisse constante des dotations de l’Etat.

Le budget communal en quelques chiffres
1) FONCTIONNEMENT
Les réformes imposées aux communes les placent devant une équation particulièrement difficile à résoudre. L’augmentation constante des charges entre en conflit avec une baisse drastique des dotations (- 256 519 € pour notre commune en 2015).
Dans ce contexte, l’équipe municipale et le service financier ont travaillé sur plusieurs axes afin d’équilibrer le budget 2015, sans avoir recours à la pression fiscale :
1. Poursuite des économies de gestion, avec la baisse des charges à caractère général et la maîtrise des charges de personnel,
2. Accent porté sur l’entretien et l’adaptation du patrimoine communal, notamment sur la recherche d’économies d’énergie,
3. Maintien des aides et subventions apportées aux secteurs de l’éducation, de la cohésion sociale et des associations,
4. Gestion rigoureuse de la dette qui décroît de façon constante selon le plan prospectif mis en place

2) INVESTISSEMENT

AUTOFINANCEMENT
Celui-ci est bien entendu directement impacté par ce contexte général. Il ressort, en prévision 2015, à hauteur de 174 276 €. Ce montant devrait être amélioré grâce à la reprise des résultats de l’exercice 2014, qui fera l’objet de la première décision modificative dans les mois à venir. Par ailleurs, le recours à la stratégie foncière permettra de soutenir efficacement les investissements nécessaires.

LA DETTE COMMUNALE

La gestion active de la dette reste une priorité et, là encore, les objectifs sont atteints puisque la dette en capital passera cette année sous la barre des 7 M€ pour s’établir à 6 792 268 €. Profitant de la baisse des taux actuels, nous allons ouvrir une phase de renégociation de la dette communale.

LES INVESTISSEMENTS STRUCTURELS : PRIORITE A LA VIE QUOTIDIENNE

Clos des Fontaines : reprise de l’éclairage public et de la chaussée
Eglise Saint-Pierre : poursuite des travaux de restauration
CV3 : reprise de la chaussée pour la partie allant du carrefour de la RD838 jusqu’au hameau du Cormier
Plateau des Cendrières : réalisation de la 1ère phase d’aménagement
Rue du Viaduc : reprise de la chaussée et de l’éclairage public
public : renouvellement des équipements avec une optimisation de recherche d’économie d’énergie (led)

Budget de fonctionnement : que fait-on avec 100 € ?

Le budget assainissement en quelques chiffres

1) EXPLOITATION


La redevance communale constitue le revenu principal du budget assainissement. Elle est calculée sur la consommation d’eau qui est en baisse constante depuis
plusieurs années. C’est l’élément incontournable pour financer nos 68 km de réseaux. Là encore, l’équation n’est pas simple et nécessite l’adaptation dans le temps du planning des travaux du Schéma Local d’Assainissement.

2) INVESTISSEMENT

Suite à l’actualisation du plan pluriannuel, les travaux de gainage structurant Grande Rue à Roussigny et avenue Beethoven se dérouleront cette année. Ces travaux
déjà entrepris depuis janvier s’achèveront par la rue villa Ravel.
Les mises en conformité des branchements (eaux pluviales - eaux usées) se poursuivent. Ces travaux nécessitent des moyens financiers importants, mais ils seront intégralement financés par le report des résultats.