agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Les Orientations budgétaires 2011

Après huit années de travaux majeurs principalement axés sur la réalisation d’un Contrat Régional et d’un Contrat Départemental, l’année 2011 pourrait apparaître comme une année de pause en terme de finances.

Il n’en sera rien et nous devrons poursuivre la gestion rigoureuse du fonctionnement communal avec l’objectif principal de maintenir notre capacité à nous autofinancer, clé essentielle du processus de réduction de la dette communale.


➔ Recettes et dépenses de fonctionnement

Avec des recettes stables, suite au gel des dotations d’état, le cadre budgétaire de 2011 apparaît comme très contraint. Les recettes d’impôt n’évoluent que par le mécanisme de revalorisation des bases, les taux communaux étant figés depuis 2003.

Le produit des services est en légère diminution suite à la diminution du prix des repas scolaires. Les recettes réelles de fonctionnement seront de 7.26 M€ en 2011.

Les dépenses restent très encadrées afin de maximiser notre épargne brute. La masse salariale reste à un niveau similaire aux années précédentes, résultat d’une gestion continue des ressources humaines et des compétences répondant aux besoins
des services. Les charges générales reflètent le fonctionnement de nouveaux équipements (Studio, salle de spectacle) ainsi qu’une augmentation du coût de certains contrats de services tels que les mises en conformité des bâtiments et la sécurité des personnes. L’étude de requalification du centre ville est également financièrement portée par le budget de fonctionnement depuis 2010. Nous maintiendrons le niveau de subvention aux associations, soucieux de conserver le dynamisme du tissu associatif et le lien social qui en découle. La gestion continue de la dette nous permet de conserver nos marges de manœuvres avec des charges financières inchangées.

En termes de fonctionnement, notre objectif est de maintenir nos dépenses réelles au même niveau que les années précédentes soit 6,8 M€.

➔ Investissement

Le programme des travaux restera soutenu en 2011 avec la remise en état des voiries de la rue de Paris (312 000€) dans le cadre du cinquième et dernier volet de notre contrat départemental communal ainsi que la réhabilitation des abords du collège
dès le mois de mai, soit 1,4 M€ financés par le Département et 300 000€ restant à la charge de la commune . Ces deux programmes représentent plus de 50% de notre investissement structurel. Nous continuerons notre programme d’entretien des bâtiments communaux, l’accent étant donné sur leur mise en conformité et la sécurité. En 2011 nous finaliserons l’acquisition des terrains du viaduc que nous avons payés pour moitié en 2010.

➔ Budget assainissement

Pour ce qui concerne l’assainissement, le budget 2011 est structuré pour un retour à l’équilibre avec l’objectif de restaurer l’autofinancement qui nous permettra de continuer l’entretien et la rénovation des 62 km de réseau communal. Nous profiterons des travaux de voiries de la rue de Paris et de la rue d’Arpajon pour réhabiliter les réseaux d’assainissement, eaux usées et pluviales. Nous lançons l’étude d’un nouveau schéma directeur local d’assainissement qui sera la base d’un plan pluriannuel de travaux et qui nous permettra d’obtenir les subventions de la part du Conseil Général de l’Essonne et de l’Agence de l’eau Seine-Normandie.