agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Vieillir...

L’article 13 du Traité d’Amsterdam demande à tous les pays européens de lutter contre tout type de discrimination. Celle liée à l’âge, l’âgisme, y figure aussi.

Les origines des discriminations sont bien souvent basées sur la peur. L’âgisme n’y déroge pas avec la peur de vieillir et donc celle de mourir.

Notre société a laissé se développer l’âgisme, en dévalorisant les plus âgés oubliant qu’ils avaient contribué à construire notre société, allant jusqu’à ne plus employer le mot « vieux », devenu tabou, en le remplaçant par personne âgée, ancien, senior, aîné...

Vieillir c’est peut-être diminuer sur le plan physique, mais c’est grandir sûrement en sagesse et en maturité. Les dimensions humaines quelles qu’elles soient (physiologiques, psychiques, intellectuelles...) s’y entremêlent.

J’aime particulièrement les paroles du chanteur Felix Leclerc : vieillir, c’est embêtant, mais c’est la seule façon de vivre longtemps...
La municipalité est très attentive au bien-être de chacun, et favorise autant que possible le développement des relations intergénérationnelles. Et puisque les « vieux » sont sommés de rester jeunes, autant vous dire qu’à Limours ils y ont toute leur place, comme le prouve encore ce chaleureux mois de novembre. Je souhaite donc remercier très sincèrement :
• les anciens combattants, fiers de porter le drapeau tricolore lors des commémorations.
• la troupe de l’Avenue aux Moines et leur magnifique spectacle « Passés Composés ».
• Éric Chalot pour ses sublimes photos et son exposition « Regards d’Aînés » au Studio.
• les membres des associations et partenaires présents lors du « Forum Seniors » autour de la santé et de l’informatique.
• les organisateurs des animations intergénérationnelles lors des semaines de la solidarité.
• ainsi que ceux du traditionnel banquet des aînés.
Sans oublier les conjoints qui deviennent aidants quand la maladie arrive.
Tous contribuent par leur action ou simple présence au Bien Vieillir Ensemble à Limours.

Décembre est là.
Que l’on soit croyant ou non, l’atmosphère de Noël ne laisse personne indifférent.
Un sapin qui scintille, les yeux des enfants éblouis devant les illuminations des vitrines, les préparatifs gourmands, les chants de Noël nous ramènent vers les images d’Epinal de notre enfance.

Bien sincèrement à vous,

Votre Maire,
Chantal Thiriet