agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Vivre ensemble et cohésion sociale

Répondre aux besoins recensés par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et adapter les dispositifs existants à l’évolution de la société sont les objectifs quotidiens de la commune. La traduction financière de ces objectifs est ici détaillée.

Aides à la famille
- Le quotient familial (QF) est appliqué sur la restauration scolaire, l’étude, l’accueil de loisirs et le Pass’Sport Jeunes, ainsi que sur la pratique des activités sportives et
culturelles des jeunes.
- Afin de s’adapter aux évolutions constatées, la contribution de solidarité communale
(CSC), aide versée à la rentrée aux familles les plus modestes et/ou monoparentales,
a été mise en place. Cette contribution également étendue à l’eau (CSCE) apporte une aide conséquente sur ce produit de première nécessité.
- Chaque enfant doit pouvoir partir en vacances. Aussi, le CCAS prend à sa charge 20% du tarif de base des colonies de vacances et ce quelles que soient les ressources des familles. Ce choix politique communal contribue à pouvoir proposer à
tous un tarif plus accessible.
- La commune, via le CCAS, a signé une convention de partenariat avec la Croix-
Rouge, qui peut aussi aider les familles, et ce tout au long de l’année.
- Deux logements d’urgence et un logement coup de pouce complètent les dispositifs
sociaux. Les premiers permettent, en fonction des difficultés de la vie, de pouvoir être hébergés en urgence pour une durée définie. Le logement coup de pouce permet à un jeune majeur de moins de 26 ans d’acquérir une certaine autonomie, tout en restant proche de sa famille.

Vieillissement et handicap
- Pour garantir un maintien à domicile de qualité, la commune travaille en étroite synergie avec les partenaires du territoire : Conseil Départemental, CLIC (coordination
gérontologique), ADMR (aide à domicile en milieu rural), ainsi que plusieurs associations.
- Le CCAS reste au service des personnes âgées de la commune au travers d’aides
variées, telles que le portage de repas à domicile, la téléassistance ou encore le
mandat trimestriel (pour les personnes ayant le minimum vieillesse), mais aussi
lors des plans canicules et grands froids.
- Quand le maintien à domicile devient difficile, la résidence aux Moines AREFO
(RPA) contribue à la qualité du bien vieillir dans notre ville. Trois agents y sont mis à
disposition par la commune.
- Une Halte Répit pour personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer a été créée en janvier 2012 en partenariat avec la Croix-Rouge. Installée actuellement à La Lendemaine, « les amis » sont accueillis en toute sécurité encadrés par des bénévoles formés.
- Depuis 2005, la commune n’a de cesse de rendre notre ville accessible aux personnes à mobilité réduite. Ainsi, 15 000 € sont dédiés chaque année aux travaux
spécifiques de voirie et aux établissements communaux recevant du public (ERP).

Chiffres significatifs
• Plus de 95 000 € dédiés au QF
• 6 032 repas/an livrés à domicile
• 9 077 repas/an servis à la RPA
• 15 000 €/an dédiés à l’accessibilité
Choix spécifiques de la commune
• 1 QF important allant de 5 à 80%
• 2 personnes à temps plein au CCAS
• 2 logements d’urgence en gestion
complète
• 1 logement coup de pouce pour
les moins de 26 ans