Fusion des syndicats de rivière et d’assainissement

La naissance du SYORP.


Un accord historique pour une gestion globale de l’Orge et de ses affluents vient d’être trouvé sous l’égide de Monsieur le Préfet de l’Essonne et de ses services.
Retour sur une décision positive très attendue.

Le 31 décembre 2018, l’arrêté interpréfectoral de fusion de 3 syndicats de rivière et d’assainissement (SIVOA pour l’Orge aval, SIBSO pour l’Orge supérieure, SIHA pour la Prédecelle) a été publié.
Le nouveau syndicat a pour mission d’assurer la gestion globale du bassin versant de l’Orge et de ses affluents, gage d’une meilleure efficacité. Cette nouvelle structure regroupe désormais 115 agents. Elle couvre une centaine de kilomètres de rivières
principales, 59 communes et 9 communautés de communes et d’agglomération pour 420 000 habitants et concerne le bassin versant de l’Orge de sa source à l’ouest de Dourdan jusqu’à la Seine à Athis-Mons.

Cette nouvelle organisation vise à :
- améliorer la prévention des inondations en faisant jouer une solidarité amont aval des territoires,
- aménager les rivières et les vallées au profit des habitants et dans le respect des écosystèmes, et améliorer la biodiversité
- gérer l’assainissement intercommunal voire communal et l’épuration des eaux usées en poursuivant les rénovations nécessaires des équipements,
- poursuivre une gestion administrative et technique rigoureuse permettant des taux de redevance parmi les plus bas.

Nul doute que cette décision est un pas en avant pour une réelle gestion à l’échelle des enjeux et des territoires.