Collisions avec un animal.

Parce qu’ils sont imprévisibles, soyons prévoyants... Sangliers, chevreuils, cerfs... les automobilistes sont souvent désarmés par le comportement de la faune sauvage.


  • Des mesures de prévention...
    • Mulitiplication, sur les RD et les RN, de l’implantation des panneaux signalant la présence d’animaux sauvages,
    • Isolement par des clôtures de certaines zones : routes à risques, autoroutes, traversées de massifs boisés,
    • Construction de passages à gibier qui enjambent ou passent sous les autoroutes et routes sur les lieux de passages habituels des animaux,
    • Aménagement de chicanes pour obliger l’automobiliste à ralentir dans quelques portions de routes réputées particulièrement accidentogènes,
    • Prélèvement d’animaux par la chasse,
    • Mesures prises par les pouvoirs publics : par exemple, l’intégration dans le Programme National de Formation à la Conduite du risque généré par la faune sauvage sur la route, le Plan National de Maîtrise du Sanglier, l’organisation de battues administratives...
    • Expérimentations en cours pour tenter d’effaroucher les animaux avant le passage des véhicules : pose de réflecteurs, de dispositifs sonores ultrasons, de produits olfactifs...
  • Conseils de Prudence...
    • Soyez notamment vigilant sur les distances de sécurité, réduisez votre vitesse de conduite et soyez prêt à freiner,
    • Gardez toujours un oeil sur le bord de la route, si vous apercevez des yeux briller, réduisez votre vitesse et soyez prêt à vous arrêter,
    • Soyez spécialement prudent la nuit, à l’aube et au crépuscule,
    • Soyez particulièrement attentif dans les endroits dépourvus de visibilité, le long des haies, des lisières de forêt et des cultures agricoles.
  • Que faire lorsque l’animal surgit ?
    • Freinez et surtout restez sur la route,
    • Ne cherchez pas à éviter l’animal à tout prix. La majorité des accidents mortels sont davantage causés par l’évitement que par la collision elle-même !
  • Que faire en cas de collision ?
    • Sécurisez les lieux : prévenez les usagers de la route du danger en mettant en place le triangle de sécurité à 30 m du véhicule, en allumant les faux de détresse du véhicule et en endossant le gilet jaune obligatoire.
    • Appelez la Gendarmerie ou la Police Nationale au 17 ou 112.
    • Seul le conducteur du véhicule impliqué dans l’accident a l’autorisation, après en avoir informé les services de gendarmerie ou de police, d’embarquer à bord l’animal mort (grand gibier uniquement).
    • Réunissez autant que possible les preuves de la collision (photographies du véhicule ou de l’animal, témoignages).
    • Concervez votre véhicule en l’état en vue d’une expertise.
    • Prenez contact avec votre assureur.}

Pour tous renseignements, veuillez contacter la police municipale :
- tel : 01.64.91.63.50
- Mail : Contacter la police municipale