Octobre

Une nouvelle gouvernance à la CCPL

Une nouvelle gouvernance à la CCPL

Les nouveaux délégués intercommunaux, issus des élections municipales des 14 communes composant la Communauté de Communes du Pays de Limours (CCPL), ont procédé le 15 juillet dernier à l’élection d’un nouvel exécutif.

Comme en 2014 pour l’élection de Jean-Raymond Hugonet à la tête de l’intercommunalité, une large majorité s’est rassemblée autour de Dany Boyer (maire d’Angervilliers) élue nouvelle Présidente de la CCPL qui sera épaulée par huit vice-présidents conformément à la loi (des conseillers délégués seront élus par la suite).

La construction intercommunale est ancienne dans notre territoire puisqu’elle remonte à novembre 1964, date de création du District rural du Canton de Limours, un des tout premiers en France. Les différents élus qui se sont succédé à la tête de cette entité ont œuvré dans un esprit de concorde et toujours recherché un large consensus autour de projets collectifs, utiles à nos populations.

 

Aujourd’hui, les contraintes financières et le foisonnement normatif qui frappent l’ensemble des communes nécessitent, à l’évidence, d’être plus que jamais attentif aux nombreuses difficultés auxquelles elles doivent faire face. À ce titre, le franc succès rencontré, à l’unanimité des communes, par la mise en place de fonds de concours financiers, indique clairement cette nécessité.

Cela n’empêche bien entendu aucunement le portage de projets propres à l’intercommunalité. Au chapitre des réalisations du dernier exercice 2014/2020 et pour ne citer qu’elles, notons la contribution importante à l’arrivée du Très Haut Débit sur le territoire (en partenariat avec le Conseil Départemental), l’avènement d’une nouvelle zone d’activités intercommunale sur notre commune, la réalisation de la première partie de la liaison douce entre Limours et Saint-Rémy-Lès-Chevreuse ou bien encore la création d’un service d’instruction du droit des sols puisque l’Etat avait abandonné cette aide précieuse aux communes de plus petite taille depuis le 1er janvier 2015.

 

Ce nouveau mandat vient de s’ouvrir concrètement avec la mise en place d’une initiative extrêmement importante pour notre secteur. Il s’agit de l’avènement du service de Transport à la Demande (TàD) qui rencontre d’ores et déjà un grand succès.

Ce nouveau vecteur de mobilité est le fruit d’une étroite collaboration entre la CCPL et la Région Île-de-France par le biais d’Île-de-France Mobilités. Les équipes de la Région étaient présentes lors du dernier TriAsso, le 5 septembre dernier à Limours, afin de présenter ce nouveau service complémentaire et particulièrement utile, notamment pour les communes de plus petite taille non desservies par les lignes structurantes de la communauté.

 

Les 25 élus de la majorité municipale

Aimons Limours

 

Accès direct