Mai

Une intense activité malgré la crise sanitaire

Une intense activité malgré la crise sanitaire

 

En dépit de la crise sanitaire et des multiples difficultés qu’elle génère, l’équipe municipale est au travail. Après le vote du budget fin janvier, nous vous avions informé de l’obtention pour Limours du label « Petites villes de demain ».

Cette labélisation vise à donner aux élus des communes de moins de 20 000 habitants qui exercent des fonctions de centralités, les moyens de concrétiser leurs projets pour conforter leur statut de villes dynamiques et respectueuses de l’environnement.

Depuis 2001, la stratégie foncière portée par l’équipe municipale est à la base de ses orientations dans le domaine de l’aménagement du territoire. En effet, la maîtrise foncière est la clef de voûte dans l’équilibre du développement communal. Elle permet ainsi d’éviter les à-coups brutaux dans l’évolution démographique de la commune.

Aujourd’hui, alors que les opportunités générées par la crise vont en se multipliant, la baisse drastique des moyens affectés aux communes et la perte progressive de leur autonomie financière ne permettent plus d’assurer un portage foncier communal tout en continuant de financer les projets dont la commune a besoin.

Aussi, afin de continuer d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée, dans le scrupuleux respect des équilibres budgétaires et de son Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD), l’équipe municipale a souhaité pouvoir s’appuyer sur un tiers de confiance. C’est la raison pour laquelle elle s’est tournée vers l’Établissement Public Foncier Île-de-France (EPFIF) pour l’accompagner dans cette démarche. À cet effet, une convention vient d’être signée en Conseil Municipal le 12 avril dernier.

L’Établissement Public Foncier Île-de-France est un établissement public de l’État à caractère industriel et commercial (EPIC) qui a été créé en 2006. Depuis 2015, ses nouvelles orientations contribuent efficacement au développement de l’offre de logements et au soutien du développement économique dans le respect des volontés communales. Son rôle consiste à négocier et mener les procédures permettant de constituer des réserves foncières en amont de la phase de réalisation de projet d’aménagement public, dans une dynamique qui vise à favoriser l’émergence de nouveaux projets à court, moyen et long terme.

Logiquement, la sollicitation de la commune porte notamment sur l’Orientation d’Aménagement et de Programmation (OAP) «Cœur de ville» qui figure au plan local d’urbanisme.

Issue d’une concertation exemplaire et qui va se prolonger sur ce mandat, il est prévu sur ce secteur un vaste projet de requalification et de renouvellement urbain de long terme. Nous aurons, bien sûr, l’occasion de revenir longuement et en détail sur ce dossier dans les mois à venir.

Les 25 élus de la majorité municipale

Aimons Limours

 

Retrouvez-nous sur  , Aimons Limours et