Février

Des projets pour la culture

Des projets pour la culture

2020 nous a surpris et a largement bouleversé nos habitudes. Parmi les secteurs les plus touchés, celui de la culture a particulièrement souffert de cette crise, privant de nombreux acteurs culturels de leur activité vitale.

A Limours, malgré la suppression des spectacles et des évènements associatifs prévus (comme le festival annuel Méli Mélo), les initiatives de proximité menées principalement par la mairie et la MJC ont permis de garder un contact avec les habitants qui pouvaient se sentir isolés. A notre tour, nous remercions tous ceux qui se sont investis dans ces projets d’animation.

Alors, en 2021, nous voulons rêver !

Nous avions prévu dans notre programme de redonner vie aux séances de cinéma à la Scène et nous l’avons rappelé lors du premier atelier de la « Ville dynamique ». Il semble que cette idée soit ré-étudiée aussi nous insistons : c’est possible ! Pas d’investissement à prévoir mais une étude approfondie s’avère indispensable, à laquelle nous souhaitons participer, afin de déterminer les meilleures conditions de la mise en place d’une offre attractive : collectif de programmation, jour(s) de projection, coût…

Un atelier Cinéma au sein de l’Agora citoyenne pourrait très vite se former avec un groupe de citoyens motivés pour conduire cette action. Un cinéma local de qualité attirerait certainement des habitants qui se déplacent peu le soir hors de Limours. Les écoles, le collège, le lycée devraient être impliqués, pourquoi ne pas travailler avec nos voisins de la CCPL ? Nous disposons d’une salle adaptée à un large public !

D’ailleurs, outre le cinéma, La Scène pourrait être plus ouverte sur le territoire (associations, évènements intercommunautaires) via une convention de partenariat avec la CCPL. Pour aller plus loin dans ce sens, nous souhaitons disposer d’un bilan d’exploitation détaillé de la Scène.

On le répète depuis des années, les associations sont essentielles à la vie limourienne même s’il devient difficile de recruter des bénévoles actifs et malgré l’impact de la crise sanitaire sur leur activité récente. Mais les lieux de rencontre manquent cruellement. Nous avions proposé de transformer l’ancienne gare en Maison des associations, offrant des salles d’ateliers et des salles de réunion, avec des outils numériques accessibles et pourquoi pas un café associatif… Nous espérons pouvoir nous impliquer pleinement au sein de l’équipe municipale pour un futur projet !

Un financement conséquent étant à prévoir, il faudrait dès maintenant réfléchir avec les associations pour construire en commun un projet répondant à leurs besoins dans un cadre financier raisonnable. Ce ne sera pas pour 2021 mais  pensons-y déjà, nous avons bien besoin de nous retrouver et de porter, ensemble, de nouvelles idées.

 

Les élus de Changeons de Cap : Simone Cassette,

Bernard Morin, Catherine Hespel et Maurice Pagel.

 

Retrouvez-nous sur     et    

Contact : cdc.limours@gmail.com

Accès direct