agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

Le chèque énergie.

Aide de l’ État.

Depuis 2018, le chèque énergie a remplacé les tarifs sociaux de l’énergie. L’état accompagne les ménages à revenus modestes pour payer leurs factures d’énergie. Cependant 30 % des bénéficiaires n’ont pas renvoyé leur chèque énergie en 2018 et n’ont donc pas profité de cette aide. La rédaction a souhaité revenir sur ce dispositif afin que par l’ensemble des bénéficiaires puissent l’utiliser.

Les chèques 2019 envoyés avant fin avril 2019 seront valables jusqu’au 31 mars 2020.

1) Le chèque énergie, qu’est-ce que c’est ?

Le chèque énergie est attribué sous conditions de ressources et envoyé automatiquement au bénéficiaire, à condition que celui-ci ait bien rempli une déclaration de revenus, même en cas de revenus faibles ou nuls.
A titre indicatif, le chèque énergie est attribué si le revenu fiscal de référence est inférieur à 10 700 € pour une personne seule, 16 050 € pour un couple, 19 260 € pour un couple avec 1 enfant…. Son montant dépend des revenus et de la composition familiale.

2) Quelle dépense régler avec le chèque énergie ?

-  la facture d’électricité, de gaz, de fioul domestique ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc…)
-  Les charges de chauffage incluses dans la redevance, en cas de loyer dans un foyer-logement conventionné à l’APL.
-  certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement réalisée par un professionnel certifié.

3)Comment payer une dépense énergie ?

Deux possibilités :
-  soit payer en ligne sur le site www.chequeenergie.gouv.fr en saisissant le n° de chèque, le code à gratter et les références clients.
-  soit envoyer le chèque énergie au fournisseur, accompagné d’une copie d’une facture récente ou échéancier faisant apparaître les références clients.

Le montant du chèque sera déduit de la prochaine facture,
-  pour régler un achat de combustible (fioul, bois…) remettre le chèque énergie directement au fournisseur.
-  pour régler une redevance en logement-foyer, remettre le chèque énergie directement au gestionnaire du foyer-logement.

Le bénéfice du chèque énergie ouvre également des droits supplémentaires auprès du fournisseur d’électricité ou de gaz naturel, à condition de le renvoyer.

En cas de déménagement, il est toujours possible de bénéficier d’une exonération des frais de mise en service du nouveau contrat.

En cas d’incident de paiement, il est possible de bénéficier :
• du maintien de la puissance électrique pendant la période de trêve hivernale (du 1er novembre au 31 mars)
• d’une réduction des frais liés à une intervention en cas d’impayés (réduction de puissance ou suspension d’alimentation)
• d’une exonération, le cas échéant, des frais liés à un rejet de paiement.

Le CCAS reste à votre écoute si vous souhaitez de plus amples informations :
01 64 91 63 55 ou 57