agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

vers Roussigny

Le hameau de Roussigny a cette caractéristique typique des hameaux du Hurepoix d’être perché sur un plateau agricole, adossé au bois, en rebord de plateau.

Le secteur de Roussigny offre une variété de parcours permettant de rejoindre Limours à pieds. Tous sont forestiers, partiellement ou totalement.

Le Chemin Rural n°10 (CR 10) commence à l’entrée même du hameau, vers le sud. Il longe une petite prairie à chevaux, sur fond de paysage ouvert sur le lointain de la basse vallée de l’Orge (vue sur le clocher de Briis-sous-Forges, puis juste derrière le parc de Courson).

Puis le sentier plonge dans la forêt jusqu’au château du Pivot. Ce chemin permet soit de rejoindre le bois communal en partant par la droite, soit de rejoindre la piste cyclable, direction Forges ou Limours.

Le château du Pivot est à l’origine, au XVIème siècle, un pavillon de chasse, dont l’entrée du parc marque l’emplacement de la sortie est du vaste domaine du château de la duchesse d’Etampes (voir le Château et le Tour du Domaine).

Les Canaux, c’est le nom de la prairie qui lui fait face, est un Espace Naturel Sensible. Il s’agit d’un fonds de vallée où les eaux du coteau viennent affleurer, baignant une flore par conséquent riche, laquelle nourrit une faune également très diverse.

La prévention des inondations, rendue indispensable par la croissance de l’urbanisation, y compris en zones exposées, conjuguée à l’augmentation des événements climatiques pluvieux, consistera notamment à aménager ici un bassin d’expansion des eaux de crue de la Prédecelle.

Le Chemin Rural n°11 prend sur la Grande Rue au niveau du virage, et descend en pente douce jusqu’au Pivot. En y croisant le CR 10 décrit plus haut, on peut, tout droit, rejoidre le bois communal.

PNG - 465.6 ko

La route de Marcoussis (D 24) descend par un vallon sur Limours, et un trottoir neuf permet de la suivre jusqu’au bout. A gauche, une sente forestière s’éloigne par la forêt communale vers le Pivot. C’est l’ancienne route de Roussigny à Limours. Plus loin, à droite, suivre la clôture (une sente est aménagée) mène au bois communal.

Le Chemin Vicinal n°5 a des accotements faciles. Par la plaine agricole, il est alors possible de rejoindre le centre-ville par les Pavillons, de même que par la rue du Moulin à Vent.

La plaine : Roussigny jouit des horizons lointains des grands espaces. La mer de céréales est traversée par des chemins d’exploitation. L’un d’eux part du CV 7 (direction de Gometz) à 300 mètres au nord du hameau, vers l’est (les bons yeux reconnaîtrons la Tour Eiffel, voisine du clocher de Gometz).

Le promeneur pourra choisir d’aller voir le hameau de la Brosse, et de poursuivre vers les bois de Saint-Jean-de-Beauregard et son château, ou de bifurquer vers Chantecoq pour faire un tour au bois communal de Briis-sous-Forges, ou bien d’aller visiter Janvry, village de charme.

En suivant le GR 11 vers l’ouest, on passe devant le très beau corps de ferme (très remanié) de la Bénerie. On peut quitter ce GR juste après vers le nord, par la piste de l’aérotrain. Celle-ci est en effet un tronçon nouvellement ouvert de la véloroute Paris - Chartres - Le Mont-Saint-Michel. Traverser Gometz-la-Ville permet d’aller faire un tour au beau viaduc des Fauvettes, à Gometz-le-Châtel, village merveilleux du Hurepoix, ou en Vallée de Chevreuse qui s’ouvre derrière.

Enfin, à la sortie ouest du hameau, une croix garde le mystère de son socle : c’est une grande pierre ronde aux motifs de traits horizontaux entrecoupés de vagues déferlant vers la droite. Des hypothèses ont déjà été émises, toute "expertise" supplémentaire est la bienvenue !

JPEG - 69.3 ko