agrandir le texte retrecir le texte imprimer article

L’arboretum, le square et les Cendrières

Il existe trois autres espaces verts à Limours, en plus du Parc et du Bois communal.

L’arboretum Jean Guittet :

Cet espace entièrement ouvert est dédié aux essences, souvent exotiques, des pays tempérés. Des panneaux explicatifs, et prochainement des potelets à proximité des sujets, permettent à tous de se livrer au jeu de la reconnaissance des arbres de campagne et de jardins.

Il porte le nom de l’éminent botaniste qui l’a conçu, et qui a de façon générale tant contribué à la connaissance des sciences des Limouriens (voir "Le passeur de sciences").

Implanté le long de la rue du Saut du Loup, sur une parcelle que les résidents des Hauts du Parc tenaient à garder inconstructible, cet espace est constitué à partir d’une politique de stockage de plants qui devait fournir une pépinière à la Commune. Il n’a jamais été exploité. Sur ce, à partir de 2003, la municipalité l’a remis en valeur en tant qu’arboretum. Aujourd’hui, il est composé de 236 plants représentant 60 essences, plus les grimpants.

Les visites de l'arboretum

Cette remise en valeur a notamment pris la forme d’un cycle de visites guidées assurées par Jean Guittet, et d’un enrichissement programmé en nombre d’essences. De plus, un livret d’explications botaniques a été conçu et peut être consulté à la Bibliothèque municipale.

JPEG - 62.1 ko
pour une meilleure compréhension sur place : précisions sur l’emplacement réel des panneaux

Le square Jean Moulin :

Peu de Limouriens savent qu’un vaste square agrémente le quartier est. Jean Moulin y est célébré.

Ce jardin public a d’abord une vocation ludique avec ses jeux d’enfant, ses pelouses, et sa fameuse tortue géante.

Tout le côté ouest est tenu en "terrain vague" ou en "friche" comme on le dit souvent avec péjoration. Pourtant, ces lieux sont une aubaine pour des quantités d’herbes sauvages qui n’ont pas leur chance sur les gazons "propres" de nos jardins. En estimant que chaque espèce de fleur peut faire vivre jusqu’à une dizaine d’insectes spécifiques, on comprend que c’est là un petit surcroît de biodiversité.

La stèle dressée à l’honneur du Préfet Moulin, chef de la Résistance, a été rénovée récemment pour reprendre les commémorations du 18 juin 1940.

Le terrain des Cendrières :

Il est plus spécialement dévolu aux sports et aux jeux, avec ses deux terrains enherbés et son "bowl" particulièrement apprécié, piste d’exercice pour le roller et le skate board notamment. Là encore une aire de jeux pour enfants et un boulodrome complètent l’espace.

La rue des Cendrières vient d’être refaite pour améliorer le confort et la sécurité.

C’est là le théâtre des feux d’artifice et des bals des 14 juillet.